GIE du Taravu: qualité et authenticité, produits corses en vente directe

miel1

Le miel de Corse, citations

On a toujours beaucoup parlé du miel corse ...

La forte personnalité du miel corse est célèbre, et de tout temps elle a fait que l'on a beaucoup parlé de lui... Et, au delà de leur intérêt historique, ces citations prouvent l'importance de l'activité apicole en Corse depuis la haute antiquité.

 

Dèjà dans l'antiquité :

"Le buis qu'on trouve dans Kurnos est très grand et très beau. De fait pour la taille et la grosseur, il l'emporte beaucoup sur les autres. C'est précisément pourquoi le miel qui sent le buis est amer." Théophraste, Histoire des plantes. III, 15.

"En Corse, le buis est très gros, mais la fleur ne vaut rien car c'est elle qui rend le miel amer. La graine est rejetée par tous les animaux." Pline l'Ancien. 16, 28, 3.

"Les taches sur la figure s'atténuent avec un onguent à base de miel de Corse qui est très âpre." Id 30 , 10.

"Les Thyrréniens..., pendant quelques temps maîtres des cités de Kurnos recevaient des indigènes, en tribut, des résineux, de la cire et du miel que l'ïle produit en abondance." Ephore de Cyme.

"Ah ! puissent tes essaims éviter le mal de Cyrnos... " Virgile ? Bucoliques, IX, 30.


ruches


"Loin de moi, chagrines tablettes, bois funèbres et toi, cire chargée de mots qui me diront non et que m'a, je crois, envoyée après avoir butiné le fleur de la ciguë à longue tige, sous un miel infâme, l'abeille corse."Ovide. Amores. 1, 12, 7-10.

"Les pierreries prennent toutes plus d'éclat par une décoction dans le miel, surtout dans le miel de Corse qui est impropre à tout autre usage tant il est âpre." Pline l'Ancien. 37, 74, 2.

"Lucos affirme que les Kurniens - ils habitent près de Sardo - vivent très âgés en se nourrissant continuellement de miel; ce dernier se retrouve chez eux en grande abondance. " Lykos de Rhégion, Athénée.II.

"Ils se nourrissent de lait, de miel et de viande que le pays procure en abondance... Les rayons de miel qu'ils découvrent au creux des arbres appartiennent aux premiers qui les trouvent sans contestation aucune." Ephore de Cyme.

"En Corse on livra une bataille rangée aux Corses (181 av. JC). Le Preteur Marcus Pinarius en tua environ deux mille dans la bataille. Ce désastre les réduisit à donner des otages et cent mille livres de cire." Tite-Live. 40, 34, 12.

"Tels sont les événements qui se déroulèrent dans les provinces ces années-là: le Preteur Gaius Cicereius combattit en Corse en bataille rangée. (172 av.JC) Sept mille Corses furent taillés en pièces, et plus de mille sept cents prisonniers. Dans cette bataille le préteur avait fait voeu d'élever un temple à Juno Moneta. La paix fut ensuite accordée sur leur demande aux Corses, qu'on imposa de deux cent mille livres de cire." Tite-Live.

 

Plus tard :

"La quantité (de cire payée en tribut à Rome) était telle qu'elle suffisait à la consommation des Eglises de Rome, et de tout l'état écclesiastique." Traité complet sur les abeilles (1787, Livre I, Chap.VI, p.359) Abbé della Rocca .

"Le miel abonde en Corse... Celui de la piève de Caccia passe pour le meilleur... Combien si la culture des mouches y était répandue, ne pourrions nous pas nous procurer à meilleur marché de bien meilleure cire en Corse que celle que nous sommes forcés de tirer de l'étranger." Pommereul: Description abrégée de l'île de Corse " 1779.


Citations tirées du "Mémorial des Corses, 1981", et du "Dossier de demande d'appellation d'origine contrôlée AOC miel de Corse - mele di Corsica, 1993"

>> Commander du miel de Corse au GIE du Taravu

Le blog du GIE du Taravu

Le blog du GIE du Taravu, produits corses en vente directe sur internet