GIE du Taravu: qualité et authenticité, produits corses en vente directe

Miel / mele

 

Miel de CorseLe miel en Corse, une histoire ancienne

Dès l'aube des temps l'homme a apprécié le miel, nourriture à la fois miraculeuse et naturelle. Il fut l'un des premiers aliments. Sa récolte toujours providentielle et souvent hasardeuse était la plus gratifiante. Aussi y a-t-on associé le symbolisme le plus élevé et le plus bénéfique.

Un aliment naturel, la nourriture des Dieux.
Le miel est souvent associé au lait: "late e mele", dans de nombreuses sociétés on a fait le lien entre ces deux aliments, que l'on a voulu voir comme des aliments naturels et produits dans des circonstances un peu analogues. Ce n'est pas seulement dans l'exode qu'on les trouve associés lorsque Dieu promet à Moïse de conduire son peuple jusqu'à la terre promise "un pays où coule le miel et le lait", mais aussi dans de nombreux rituels religieux comme dans les mythes et ils servent souvent ensemble à faire des offrandes propitiatoires, parfois ils passent aussi pour être la nourriture des dieux. La chanson corse évoque elle aussi un pays merveilleux où coulent "turrenti, tutti di latte e mele".

Un édulcorent, un condiment, un médicament.
Le miel était jadis très recherché et coûtait en proportion. C'était un ingrédient fondamental en l'absence de sucre dans les pâtisseries et l'alchimie pharmaceutique. Le miel fut longtemps avec le moût de raisin ou la pulpe de certains fruits très sucrés (figue, raisins) le principal édulcorant disponible. Il pouvait comme aujourd'hui être utilisé à la façon d'une confiture, en nappage sur les beignets "badasofie frisciori", dans la confection des gâteaux ou du nougat brun " amandulata di mele".

A sa fonction première d'édulcorant s'ajoutait aussi celle de condiment, mais cette dernière est peu représentée dans la cuisine corse traditionnelle, citons cependant pour exemple le poulet sauté ou les pommes de terre cuites à l'étouffée, relevés en fin de cuisson par quelques cueilleres de miel.

Outre ses vertus énergétiques on trouvait en lui un médicament pour soigner les maux de gorge ou d'estomac. Il était alors consommé pur, dans de l'eau "aqua meliata", ou dans des tisanes. En soins externes il était utilisé pour la cicatrisation des brûlures légères ou des plaies superficielles.

>> Acheter du miel au GIE du Taravu

 

Félicienne Ricciardi-Bartoli

Le blog du GIE du Taravu

Le blog du GIE du Taravu, produits corses en vente directe sur internet