GIE du Taravu: qualité et authenticité, produits corses en vente directe

chat1

Châtaignes

recolteLe châtaignier, "l'arbre à pain"

Le châtaignier est l'arbre emblématique de la Corse.

Très ancien sur l'île puisqu'on en a retrouvé des pollens vieux de 5 millions d'années, il a joué un rôle pivot dans notre histoire en devenant une des bases de notre économie. Les Pisans et plus tard les Gênois vont encourager sa plantation - arbres fruitiers dits des "5 espèces" avec le figuier, le mûrier, l'olivier et la vigne - Vers la fin du 17è siècle on estimait qu'un pied de châtaignier nourrissait convenablement une famille pendant un mois. "Tant que nous aurons des châtaignes, nous aurons du pain" déclarait Pascal Paoli.

 (Récolte de châtaignes dans le Haut-Taravu)

chataignier Les Français vont eux-aussi encourager cette culture, après l'avoir quand même considéré avec méfiance, comme "l'aliment de la paresse des habitants, chez eux, son fruit supplée à tout: on le sèche, on le broie et l'on en fait du pain, leurs chevaux même en sont nourris, et la terre est toute négligée" (1779).

Témoin de cette place privilégiée, la propriété d'un châtaignier (comme des arbres donnant des fruits en général) est dissociée de la propriété du terrain sur lequel  il est planté: cette particularité survit de nos jours, surtout sur les terrains communaux souvent plantés d'arbres privés. Après le 19è siècle, qui a vu l'apogée de "l'arbre à pain", cet arbre providentiel a décliné, parallèlement à la dégradation de l'économie de l'île et à la saignée démographique provoquée par la guerre de 14-18.


marronsCe déclin a été parachevé par l'apparition de l'encre puis du chancre, deux maladies qui ravagent toujours le verger corse, et surtout par l'utilisation du bois de châtaignier par l'industrie chimique pour la fabrication de cellulose et de tanin: 40 000 tonnes de bois débité chaque année dans les années 50.

Aujourd'hui, les tentatives de remettre en culture cet immense verger abandonné se succèdent, à l'image de la foire de Bocognano, ou plus tard celle d'Evisa, qui ont réellement remis au goût du jour la consommation de ce fruit "historique", à travers la farine de châtaigne en particulier.

Depuis le décret du 24 novembre 2006, La farine de châtaigne corse bénéficie d'une AOC (Appellation d'Origine Contrôlée):"« Farine de châtaigne corse - Farina castagnina corsa ».

Dans cette redécouverte en cours, d'autres produits, plus "innovants" sont apparus comme la confiture de châtaignes et les marrons glacés corses (label "Dolci Corsi").


[ >> Confiture de châtaigne ]

[ >> Marrons glacés "Dolci Corsi" ]

[ >> Des recettes à base de farine de châtaigne ]

[ >> D'autres recettes à base de farine de châtaigne - fichier pdf ]

Le blog du GIE du Taravu

Le blog du GIE du Taravu, produits corses en vente directe sur internet